Le clavier ortholinéaire : ergonomie et efficacité

376
Partager :
Le clavier ortholinéaire : ergonomie et efficacité

Vous avez déjà passé quelques temps dans les coins d’internet à observer des personnes passionnées de clavier mécanique ? Si oui vous avez sans doute remarqué des petites planches de forme rectangulaire avec des touches carrées et des colonnes droites.

Il s’agit de claviers ortholinéaires qui sont de plus en pris prisés par ces passionnés. Découvrez les atouts de ce type de clavier dans cet article.

A lire également : Les avancées technologiques des imprimantes et leur influence sur le monde du travail

Comprendre la signification du clavier ortholinéaire

Le préfix « ortho » est un mot grec qui signifie rigide ou droit. Lorsqu’on l’associe à la racine « linéaire », cela renvoie à un objet qui présente plusieurs lignes droites. Vous aimerez sans doute savoir quel est l’intérêt d’un clavier si étrange ?

Pour avoir une meilleure compréhension de cette nouvelle tendance, il faut remonter aux vieilles machines à écrire mécaniques.

A voir aussi : Améliorer la productivité en équipe grâce à la bureautique collaborative

Ces dernières utilisaient l’échelonnement des touches car chaque touche était reliée à une barre qui frappait le papier. Les clés étaient ainsi décalées pour s’adapter à plusieurs rangées.

Cette conception est restée bien après que les barres physiques aient été remplacées par les signaux électriques. Cette pratique associée à la mémoire musculaire continue toujours à influencer la conception des claviers jusqu’à ce jour.

Découvrir les avantages de l’utilisation d’un clavier ortholinéaire

Même carte que les claviers standards

Avant toute chose, il est important de noter que le clavier ortholinéaire ne va pas adopter des touches différentes des claviers standards. Comme c’est par exemple le cas de la différence entre les claviers QWERTY et DVORAK.

Les claviers ortholinéaires ont exactement la même carte que celle auxquelles vous êtes habitués, à la seule différence qu’elles sont parfaitement droites et parallèles.

Le clavier ortholinéaire : ergonomie et efficacité

Ergonomie renforcée

Pour ce faire, les concepteurs coupent certaines touches latérales comme « Enter », « Shift », « Control » pour les ajuster à une seule largeur de clé (elles peuvent doubler jusqu’à 1 x 2 afin de conserver l’uniformité).

Ceci à l’avantage de les rendre plus ergonomiques que leurs cousins standards.

Les claviers ortholinéaires présentent des touches qui sont alignées sur une grille (les modèles splits sont en plus divisés en deux parties), ce qui permet à l’utilisateur de placer ses deux mains à l’angle et à la distance qui lui convient le mieux.

Cette particularité offre l’avantage de rendre ce type de clavier encore plus ergonomique. En outre, l’adaptation à ce nouveau type de clavier ne prend que quelques jours.

Disposition matricielle pour plus d’efficacité

Les touches des claviers ortholinéaires sont disposées en matrice, la distance parcourue par vos doigts pour atteindre les différentes touches reste la même.

Ceux des utilisateurs qui n’ont pas la maîtrise de la technique des 10 doigts vont à coup sûr apprécier cette disposition matricielle, car elle permet de rapidement repérer une lettre.

Avec l’utilisation des claviers ortholinéaires, les mains sont davantage écartées, ce qui réduit considérablement le problème de position des mains.

En plus le positionnement des mains sur un clavier ortholinéaire va contribuer à soulager les tendons et vous permettre ainsi de saisir avec beaucoup plus d’efficacité et pour de plus longues périodes.

Vous gagnerez à essayer l’utilisation du clavier ortholinéaire si ce n’est pas encore le cas, vous allez certainement l’adopter.

Partager :