Omegle : le site de chat expliqué

13
Partager :
Omegle le site de chat expliqué

Ce site est très ancré en ligne depuis son lancement. Chaque adolescent,  depuis une vingtaine d’années, a déjà entendu parler de ce site, ou y est même déjà allé. Qu’est-ce qu’Omegle, et mérite-t-il son succès ?

Qu’est-ce qu’Omegle ?

Omegle est un réseau social disponible sur ordinateur et via une application mobile. Il a été créé le 25 mars 2009 par Leif K-Brooks, un Américain de 18 ans seulement. Ce site permet de discuter entre inconnus le temps d’un instant. Deux personnes prises au hasard, qu’elles soient à des milliers de kilomètres l’une de l’autre, peuvent communiquer entre elles à travers un appel vidéo et du texte. Leurs identités apparaissent sous le nom de “You” ou “Stranger” afin de garder l’anonymat des utilisateurs.

A lire également : Comment faire un VPN rapidement ?

L’Histoire du site Internet

Ce site web n’est pas un réseau social comme les autres. En effet, il a très vite conquis un grand nombre de personnes, et principalement des anglophones. Cela est dû au fait qu’il soit le premier chat roulette créé au monde. Au commencement, on proposait aux jeunes individus, à l’époque où Internet était encore nouveau et en cours de développement, un chat anonyme avec des inconnus. C’était ici l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes ou de passer le temps, sans se soucier de son identité. Par la suite, les appels vidéos se sont lancés, ce qui a été un tournant pour le site. C’est d’ailleurs grâce à cela qu’il est si connu à ce jour.

À qui est destiné Omegle ?

Une inscription n’est pas demandée sur Omegle. Il n’y a donc aucune limite ou restriction pour ses utilisateurs, et aucune information n’est demandée. Il suffit alors d’appuyer sur un bouton pour lancer une conversation sur écran. Cela étant dit, l’âge n’étant pas spécifié, une personne de 20 ans et provenant du Portugal peut se retrouver à discuter avec une personne de 60 ans, venant des États-Unis. Une autorisation parentale est demandée pour les moins de 18 ans, mais elle peut très bien être négligée.

A lire en complément : Comment utiliser Pinterest ?

De nombreux points positifs

Ce chat roulette possède des atouts. Tout d’abord, il permet bien évidemment de faire des rencontres sans prise de tête puisque protégées par l’anonymat, sans identification ni données à partager. Des centaines de jeunes se sentant seuls ou ennuyés peuvent alors profiter de cette occasion, sans prendre de risques. Les millions d’utilisateurs présents sur le site proposent ainsi des millions de rencontres possibles. Parfois, des amitiés peuvent également se créer. De plus, l’algorithme de rencontre agit en fonction des centres d’intérêts partagés avant de lancer sa connexion au serveur (unique information demandée). Cela provoque alors des rencontres entre des personnes pouvant avoir un centre d’intérêt en commun et donc tisser un lien entre elles.

Des variantes d’Omegle proposent une version en fonction de la langue que la personne souhaite parler avec son interlocuteur. Une autre est uniquement consacrée aux étudiants. Si l’un d’eux souhaite parler avec un autre étudiant de son université, il lui suffira de rentrer son adresse universitaire.

De lourds inconvénients

Ce service comporte également des inconvénients non négligeables, et il semble important d’en parler afin d’informer les individus. Dans un premier temps, le site web propose une interface peu moderne, de par son manque d’innovation et de développement, et son manque de modernité esthétique. En effet, depuis sa création, le site ne s’est que peu voire pas amélioré, ce que lui reprochent ses utilisateurs. Son style est, quant à lui, dépassé et propre aux sites d’il y a une quinzaine d’années. Ce point n’est pas très attractif, que ce soit pour les potentiels futurs utilisateurs ou les utilisateurs actuels.

Le deuxième inconvénient d’Omegle peut paraître comme le moins évident, mais il est surtout le plus important. Certains utilisateurs, profitant de l’anonymat, ne se gênent pas pour porter du contenu douteux sur l’application. Si cela peut paraître comme une blague pour quelques-uns d’entre eux, d’autres ne rigolent pas lorsqu’ils en publient. Le plus gros souci reste alors l’autorisation parentale, cette dernière n’étant que peu convaincante. Un homme de 70 ans peut très bien communiquer en chat ou en appel vidéo avec un enfant. Cet aspect est alors bien évidemment très dangereux, et c’est ici qu’il faut se soucier d’Omegle.

Partager :